Les sextoys

Sextoys : Pourquoi-pas ?

Depuis quelques années, les sextoys envahissent de plus en plus notre vie sexuelle. Ils sont partout : dans les catalogues de vente par correspondance de la ménagère, au rayon des supermarchés… Alors, phénomène de mode, de société, ou véritable bouleversement des comportements sexuels ? Quoiqu’il en soit, il va falloir faire avec désormais.

Cependant, en tant que sexologue, cela fait bien longtemps que nous en utilisons certains.

Mais qu’est-ce qu’un sextoy ? C’est un accessoire fabriqué et destiné exclusivement dans un but de stimulation sexuelle. Par conséquent, les objets du quotidien détournés ne rentrent pas dans cette définition, mais peuvent être pour certains utilisés comme tel. De nombreux sextoys entrent dans le marché, mais les principaux sont les godemichés, les plugs, les vibromasseurs et les boules de Geisha. Je ne citerai pas tous les autres : à vous de les découvrir !

Les godemichés (aussi appelés godes, dildos) existent depuis la nuit des temps. Ce sont des substituts du pénis, destinés principalement à la pénétration vaginale, et parfois anale. De nos jours, ils sont utilisés aussi bien par les femmes que par les hommes, dans les relations hétéros ou homosexuelles. Il en existe de toutes les couleurs, de plusieurs formes, diamètres et dimensions, ainsi que de plusieurs matières. On peut en trouver à ventouse, à double pénétration, en ceinture…

Les vibromasseurs sont bien plus récents que les godemichés. Pendant longtemps ils ont été de forme phallique (forme de pénis), fonctionnant avec des piles ou sur secteur. Ensuite sont arrivés les vibromasseurs clitoridiens, adaptés à la forme anatomique. Ce sont alors les vibrations qui procurent du plaisir.

Les plugs quant à eux sont destinés à une utilisation anale : ils ont une forme conique avec un rétrécissement à leur base, permettant de bien rester en place. C’est la dilatation progressive et le relâchement des muscles anaux que ses utilisateurs aiment. Ils peuvent s’utiliser durant la journée ou pendant une relation sexuelle.

Enfin, les boules de Geisha n’ont pas forcément une action masturbatoire, mais plutôt une action au niveau des muscles du périnée. Plus elles sont lourdes et plus le périnée se muscle. Toutes les femmes devraient en avoir une paire pour maintenir sa musculature !

 

Pour finir, il est souvent indispensable d’utiliser un lubrifiant en même temps que son sextoy, afin d’éviter des irritations et/ou brûlures. Mais attention !!! Jamais de lubrifiant à base de silicone quand son « sextoy préféré » est en silicone, car il serait abîmé. En cas de doute, il vaut mieux utiliser ceux à base d’eau.